Rechercher
  • Daniel Ethier

LA POLARITÉ: DE LA MATÉRIALITÉ À LA SPIRITUALITÉ

Toutes les personnes qui choisissent de vivre leur vie en conscience recherchent la meilleure façon de spiritualiser leur passage sur terre. Ça peut être la méditation, la prière, le yoga ou tout ce qui leur permet d'entrer à l'intérieur d'elles-mêmes et de connecter avec la Source qui s'y trouve. S'il peut être relativement simple de le faire seul avec soi-même, comment rester connectés quand nous reprenons nos multiples activités dans ce monde tourbillonnant ?

La Polarité à travers ses cinq éléments nous donne des outils de réalisation dont nous pouvons nous servir en tout temps et dans toutes les situations. Si vous vous intéressez un tant soit peu à cette approche qui explique la vie, vous devez maintenant savoir que peu importe vos dominantes énergétiques, qui sont les éléments derrière vos signes et ascendants astrologiques et auxquelles vous êtes plus sensibles, il y a certainement des choses à harmoniser dans tous les éléments pour goûter à ce Nirvana dont vous rêvez. Dans le tableau ci-dessous, nous voyons que l'Éther et l'Air ont des flèches qui pointent vers le bas (vers le Feu) tandis que les flèches de la Terre et de l'Eau pointent vers le haut. Le Feu étant l'endroit où ces quatre énergies se rencontrent pour s'actualiser dans l'action, c'est-à-dire par des manifestations conscientes et concrètes. ÉTHER ↓ La Source : JE SUIS ! AIR ↓ La volonté : JE VEUX ! FEU → Intégration dans l'action : JE CRÉE ! EAU ↑ Les attachements, l'intuition : JE RESSENS ! TERRE ↑ L'incarnation dans la matière, la survie, les peurs : J'AI !

L'Éther, qui fait la jonction du monde de la matière avec le monde de l'Esprit est la manifestation de celui-ci dans l'être humain. En fait, nous sommes une des milliards de formes manifestées par ce Fluide infini d'Amour. Donc ce Fluide circule toujours en nous avec sa polarité de Joie et de Peine. Qu'est-ce qui nous empêche alors de contacter cette Joie que nous voulons tant actualiser dans nos vies ? Ce sont les ex/motions (hors du mouvement) des autres éléments !


L'Air est déjà une manifestation un peu plus dense de ce Fluide et il devrait nourrir une satisfaction de vie avec une compréhension cellulaire qui élimine tous nos doutes quant à la connexion avec le Divin. Le JE VEUX que cet élément exprime, c'est le vouloir d'accéder au JE SUIS de l'Éther. Et c'est ce vouloir qui va stimuler la détermination et l'endurance de la Terre, détermination à grandir, à devenir la meilleure version de soi-même. L'Air qui est mature comme énergie à la naissance, a pour but de diffuser ce Fluide chez les trois autres éléments : alimenter le Feu, oxygéner l'Eau et aérer la Terre. Nous comprenons sûrement pourquoi tous les outils de croissance et de démarche spirituelle mettent l'accent sur la respiration. Mature à la naissance, l'Air est aussi dans sa fonction matière, la relation avec l'environnement et cette relation va déterminer la bonne gestion de nos autres éléments. Pour le jeune bébé, cet échange avec l'environnement se fait pratiquement à sens unique, car il n'y participe principalement que comme récepteur (à part quelques gazouillis, pleurs et sourires). Nous pouvons alors vivre des insécurités et des peurs dès notre venue au monde dépendant du bon déroulement de la grossesse, de l'accouchement et de ce qui se vit dans les deux premières années. Ensuite, c'est le moment où le Feu arrive à maturité et comme cette énergie est plus violente ou à tout le moins dérangeante parce que centrifuge (elle doit circuler de l'intérieur vers l'extérieur), elle se trouve plus souvent qu'autrement, brimée par l'environnement.


Ce Feu qui a alors de la difficulté à s'ex/primer (hors de la pression) va demeurer à l'intérieur et brûler une partie de l'Air (lire: va déséquilibrer l'Air) ce qui peut nous faire basculer dans l'insatisfaction, le désir et l'envie. La Terre et l'Eau en manque d'oxygène venant du Cœur (chakra de l'Air) vont elles aussi se déséquilibrer et nous faire vivre les ex/motions de ces éléments : attachement et peur.


Tant que nous n'aurons pas développé le courage d'affronter nos peurs, elles draineront toutes nos tentatives de croissance. La problématique étant que dans la Terre, nous retrouvons la notion de survie, défi ancestral pour la race humaine en plus d'être nourri de toutes les peurs actuelles générées par l'environnement. On y retrouve aussi la notion de valeur personnelle et celle de territoire. Alors à moins d'avoir été très sécurisés, valorisés, encouragés dans notre capacité à vivre dans ce monde et confortés dans le fait d'avoir un territoire (au sein de la famille), nous ingérons consciemment et inconsciemment toutes les peurs de l'environnement. Nous pouvons douter de notre capacité à affronter la vie et si, comme c'est souvent le cas maintenant, la famille est éclatée, le territoire est d'autant plus difficile à déterminer.


C'est pourquoi il faut cultiver le courage et la détermination de se délester des croyances qu'enfants nous n'avions pas le choix d'absorber, reconnaître notre valeur personnelle, solidifier notre confiance que nous serons toujours supportés par la Source et que notre territoire est aussi vaste que l'univers.


C'est quand même tout un contrat je l'avoue, mais si nous voulons goûter à la Joie de l'Éther, il n'y a pas d'autres choix que de débusquer et transformer la moindre petite peur qui nous habite et qui est l'ex/motion la plus limitative qui soit. Un autre des attributs de la Terre est la paresse qui comme nous le savons, est la mère de tous les vices. Cette paresse qui peut saper notre détermination à nous investir à chaque instant dans notre démarche de croissance. Cependant, cultiver ce courage et cette détermination d'aller de l'avant, va nous permettre d'être de plus en plus en contact avec les ressentis de l'Eau. Ressentis souvent banalisés ou même brimé par l'environnement auquel, à cause de l'attachement de cet élément, nous donnons plus d'importance qu'à ce que nous ressentons réellement. Exercé patiemment, le détachement souhaité et nécessaire va nous permettre de supporter notre création de vie avec le Feu.


Ce Feu magnifique qui cause pourtant bien des problèmes physiques (la plupart des mal-a-dit sont de type inflammatoire), mais aussi relationnels et émotionnels car en déséquilibre, c'est-à-dire gardé à l'intérieur quand il doit circuler à l'extérieur, il assèche la Terre, évapore l'Eau et brûle l'Air ce qui nous place dans les ex-motions de ces éléments. C'est donc un élément clé dont nous devons nous occuper à chaque instant de nos vies et pour ce faire, nous devons prêter serment à une RESPONSABILISATION TOTALE ! Si cette base essence-ciel s'installe dans notre vie, il sera plus aisé d'avoir la détermination d'ajuster nos autres éléments, sécuriser nos peurs, être à l'écoute de nos ressentis et laisser plus de place au Cœur de l'Air qui lui, nous conduira à la Joie de l'Éther.


Dans cette responsabilisation totale, nous devons réaliser que l'immense volcan qui sommeille en chacun de nous ou presque, nous appartient en totalité et qu'on ne peut en blâmer de quelque façon l'environnement. À ce sujet, le Dalaï Lama disait: Tant que vous pensez que tout est de la faute des autres, vous souffrez. Quand vous réalisez que tout prend naissance en vous, vous pouvez alors cheminer vers la Joie et la Paix.


Encore une fois, tout un défi ! Et pour vous réconcilier avec celui-ci, sachez que vous l'avez choisi. Non en tant que choix d’ego, mais en tant que parcelle d'énergie divine qui se manifeste de cette façon.

C.G. Jung disait : - Ce n'est pas en regardant la Lumière que l'on devient lumineux, mais en plongeant dans sa propre obscurité. Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire. Ajahn Chah, grand moine bouddhiste thaïlandais en rajoute : - Toute véritable transformation sera précédée d'un grand inconfort, c'est là le signe que vous êtes sur le bon chemin.

En terminant, voici un petit (immense) truc de responsabilisation donné par le spiritualiste Anthony De Mello. À chaque fois que vous ressentez une frustration, un coincement intérieur, demandez-vous: Qu'est-ce qui est dérangé en moi ? Qu'est-ce que cette situation touche en moi ? Votre colère, votre insatisfaction, vos attachements limitatifs et vos peurs vous appartiennent en propre, il n'y a donc personne d'autre que vous qui puisse s'en occuper. Ces ex/motions sont en fait des réactions à ce qui est touché en vous et la seule façon de transformer ces réactions en action est une responsabilisation sans faille. Vous pourrez alors, si c'est opportun, ex/primer (ex = hors de et primer = pression) sainement, en toute transparence et en tout respect, l'inconfort que vous ressentez.


Plus nous apprenons à nous affirmer sainement, plus nous transformons nos frustrations et responsabilisons notre colère, plus nous serons en mesure d'harmoniser tous nos éléments et de nous rapprocher du Divin afin de faire descendre le ciel sur la Terre !


Publié le 21-05-2019

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LA DÉPRESSION : ENLEVER LA PRESSION DE ?

La dépression est la réponse physiologique à un besoin de faire baisser la pression chez l'individu qui ne trouve pas d'autres moyens pour évacuer celle-ci. Cette pression vient de sa relation diffici

POLARITÉ 101: UNE APPROCHE DE VIE !

À l'époque où j'ai étudié la Polarité il y a plus de 30 ans, on l'enseignait comme un traitement énergétique pour les problèmes physiques. Cependant, à la lecture des œuvres du Dr Stone, j'ai constaté

JE N'Y PEUX RIEN, JE SUIS COMME ÇA !

L’autre jour, une amie me partageait ses inquiétudes et même son anxiété face aux moments troubles que nous vivons. Je lui demande ce qu’elle fait pour calmer et rassurer cette anxiété et elle me répo