top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDaniel Ethier

LA DÉPRESSION : ENLEVER LA PRESSION DE ?

La dépression est la réponse physiologique à un besoin de faire baisser la pression chez l'individu qui ne trouve pas d'autres moyens pour évacuer celle-ci. Cette pression vient de sa relation difficile avec l'environnement (énergie de l'Air) et de son attachement (énergie de l'Eau) à celui-ci. Relation teintée de toutes les souffrances vécues dans sa vie dont il ne s'est pas occupé au moment voulu. De plus, il croit que son bien-être personnel est lié à l'approbation des autres, il démissionne et se renferme sur lui-même.


Cependant, il fait fausse route en remettant son pouvoir personnel entre les mains d'autrui, car le problème est qu'il se désapprouve lui-même de n'avoir pas su faire face à ses souffrances passées et présentes qui continuent à le hanter. Pour la Dr Alice Miller : La dépression est l'art de se leurrer et la difficulté que l'on a à remettre en question les difficultés de son enfance. Le Dr Olivier soulier abonde dans le même sens en disant : Il est plus facile d'être déprimé que de remettre en cause toute sa vie. L'individu dépressif qui veut se responsabiliser devra donc probablement se faire aider, et idéalement avec une approche psychocorporelle (corps-esprit), pour réévaluer ses souffrances actuelles et passées et repartir plus léger dans la vie. Le thérapeute en Polarité mettra d'abord l'accent sur le système nerveux pour calmer celui-ci et de part son appartenance à l'énergie Air, réduire la pression que cette personne vit dans sa relation à l'environnement. Suite à cette première rencontre et après évaluation, le thérapeute choisira l'élément à harmoniser, soit le Feu pour remettre la personne en action, l'Eau pour favoriser le détachement ou la Terre pour la sécuriser et lui donner du courage.

N.B. Je tiens à souligner ici, comme je le fais toujours dans mes formations, que chaque personne est unique, que chaque personne est un univers à explorer et qu'il n'y a aucune recette miracle qui conviendrait à tous. Ce n'est que par une entrevue minutieuse, traduisant tous les maux et tous les mots en langage énergétique, que le thérapeute trouvera la porte d'entrée de cet univers. Quelques suppléments naturels* peuvent également favoriser une reprise en main en diminuant le stress. Avant de les utiliser, assurez-vous qu'il n'y ait pas de contre-indications avec les médicaments que vous prenez peut-être déjà.

Magnésium En raison de ses effets sur la relaxation musculaire, cet oligoélément serait aussi bénéfique contre la tension, le stress et l'anxiété. Ce minéral agit au niveau de notre système nerveux et en particulier sur la sérotonine qu'il vient stimuler. Cette dernière est un neurotransmetteur apaisant et antistress très important. De bons apports en magnésium vont permettre de limiter l'irritabilité, le stress et favoriser un sommeil de meilleure qualité comme le montre un ensemble d'études sur le sujet.


Vitamine D3 Un des plus gros avantages de la vitamine D3 est sans doute son impact sur l'humeur. Beaucoup de gens souffrent d'une dépression saisonnière et se sentent généralement plus heureux quand le soleil est au rendez-vous, en raison de la synthèse de cette vitamine lors d'une exposition directe aux rayons solaires. Augmenter son niveau de vitamine D3 n'est pas seulement essentiel en période hivernale, cela permet aussi de réduire considérablement les symptômes de dépression et de stimuler notre système immunitaire.


Millepertuis

Bien connu des Anciens, il fut surnommé le « chasse-démon », et aujourd'hui à l'origine de plusieurs antidépresseurs qui ont essayé de copier sa molécule active, il reste très efficace dans le traitement des stress intenses, des dépressions et de tous les dérèglements de l'humeur sous la forme d'extrait sec, de teinture ou de poudre de plante.

* Une étude publiée dans une édition du Journal de l'American Medical Association (JAMA) Internal Medicine. (janvier 2015) révèle que la prise quotidienne et prolongée d'antidépresseurs, d'antihistaminiques, d'antispasmodiques ou de somnifères, des médicaments couramment utilisés pour traiter l'incontinence, les allergies saisonnières, la dépression et l'insomnie, augmenterait le risque de démence et d'Alzheimer.


Publié le 28-01-2021

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La peau sous la loupe des 5 éléments

La peau, le plus gros organe du corps qu’on qualifie souvent de troisième poumon, est gouverné par l’élément Air. Le dictionnaire médical nous dit : Grâce aux nombreuses terminaisons nerveuses qu’elle

Le diabète sous la loupe des 5 éléments

Chacun des éléments possède une glande endocrine qui lui est associé : la thyroïde pour l’Éther, le thymus pour l’Air, le pancréas pour le Feu, les gonades pour l’Eau et les surrénales pour la Terre.

La culpabilité sous la loupe des 5 éléments

La culpabilité est l’un des pires sentiments que nous puissions ressentir. En effet, la culpabilité est une forme subtile de colère retournée contre soi. Elle est l’un des attributs négatifs de l’éner

Comments


bottom of page