L'Air

 

Élément impalpable, quoique déjà plus dense que l’Éther, l’Air symbolise notre échange avec l’environnement, c’est la relation et l’adaptation à celui-ci. C’est aussi la relation avec nous-mêmes, notre identité, notre intégrité.

L’air que nous respirons et les sensations captées par la peau sont nos premiers échanges avec l’environnement. Les poumons et la peau qu’on qualifie d’ailleurs de 3e poumon, sont des organes de l’élément Air et un problème affectant ceux-ci nous parle d’abord de relation avec l’environnement. Est-ce que je reconnais mon espace vital, est-ce que je le fais respecter, est-ce que je permets à l’environnement de pomper mon air, sont quelques-unes des questions que nous devons nous poser s’il survient un problème respiratoire ou cutané.

L’Air gouverne le mouvement en général et nous verrons que chacun des éléments possède un mouvement spécifique. L’Air est le moteur essentiel aux deux autres éléments actifs le Feu et l’Eau, il donne la vie. Sans Air, il n’y a pas de feu et l’eau quant à elle, est stagnante et impropre à la consommation. Par ailleurs, nous savons bien que la viabilité d’un prématuré est tributaire du développement de ses poumons.

L’Air comme élément, est pratiquement mature dès notre première respiration contrairement aux autres éléments qui vont prendre plus de temps à s’installer chez la personne. Nous avons vu que le mouvement de l’élément Éther est le déplacement dans l’espace, celui de l’Air est plutôt un attribut qu’une action, c’est la vitesse.

L’Air est un élément qui réagit rapidement et pour illustrer ceci, prenons l’exemple d’une personne qui traverse une rue quand tout à coup, une voiture freine brusquement devant elle, évitant de justesse de la renverser.

La première réaction en est une de surprise et de peur qui bloque la respiration en inspir. L’Air est ainsi déséquilibré car il ne circule plus. Par contre, la personne peut le rééquilibrer instantanément en expirant avec un OUF de soulagement convaincue qu’elle l’a échappé belle.

Elle peut aussi se mettre à respirer rapidement et de façon saccadée, ce qui va activer son élément feu en exprimant sa colère contre l’automobiliste distrait qu’elle va invectiver vertement et peut-être même vouloir frapper.

Son 3e choix pourra être de rester bloquée en inspir cristallisant ainsi dans son corps la peur qu’elle vient de vivre et cette peur va probablement se manifester à chaque fois qu’elle aura à traverser une rue achalandée.

L’activité mentale, la pensée, la réflexion sont du domaine de l’élément Air et une personne influencée par cet élément, va généralement penser avant d’agir. Elle peut cependant aussi rester prisonnière de ses pensées, tourner en rond et ne jamais passer à l’action. Une personne Air est un être rationnel qui peut mentaliser ses émotions et ainsi se couper du mouvement de vie.

L’Air concerne également tous les échanges gazeux dans le corps car il est nécessaire à la vie de chaque cellule.On le retrouve principalement dans le processus de transport de l’oxygène mais aussi dans celui d’élimination des déchets avec la lymphe.

Les principaux organes, zones ou systèmes associés à l’Air sont le système nerveux en général et les nerfs en particulier, les épaules, les bras et les poumons (gémeaux), les reins (balance), les chevilles (verseau), la peau, et le cœur. Il est aussi présent dans la circulation sanguine et lymphatique et joue un rôle important dans le bon fonctionnement du système immunitaire à travers sa glande associée, le thymus.

Généré par le chakra du cœur, l’élément Air se réfère au non désir, à la compassion et à l’ouverture du cœur. Son émotion est la satisfaction, le contentement de vivre en harmonie avec soi et les autres. À l’inverse, l’insatisfaction, le désir et l’envie peuvent bouleverser l’équilibre de l’individu dans son rapport à lui-même et à l’environnement. Il peut ne jamais être satisfait de qui il est, de ce qu’il vit, de ce qu’il possède ou pas. Il peut considérer que les autres ont la vie plus facile, qu’ils sont plus chanceux, etc. C’est le syndrome de l’herbe toujours plus verte dans la cour du voisin.

Il peut aussi se sentir menacé de quelque façon que ce soit par l’environnement et ainsi, vivre dans une inquiétude constante qui à la longue, va épuiser le système nerveux. Cette « menace » relationnelle peut se traduire par des tensions aux épaules (gémeaux) qui se referment sur le thorax affectant la respiration. Aussi par des problèmes pulmonaires (gémeaux) qui parlent de peur d’étouffer dans une situation de vie ou dans une relation difficile.

La toux est une manifestation bénigne d’irritation dans la relation avec l’environnement. Le péristaltisme, le mouvement intestinal, peut ralentir ou même arrêter. Des calculs rénaux (balance) peuvent se former indiquant un grand besoin de délimiter son espace vital.

Dans le cas de perte total de son espace, de son territoire, la personne peut même faire un infarctus car le cœur, notre centre, fait partie de l’élément Air. Une personne qui marche toujours sur des œufs dans la vie pourra se fouler ou briser les chevilles (verseau). La difficulté d’affirmer son identité, la peur du rejet, la séparation de l’autre peuvent se traduire par des problèmes de peau.

Il est évident que la respiration est la clé de la vie et c’est la base de toutes les techniques de relaxation qui visent à agir sur le système nerveux afin d’apporter un plus grand calme, une paix intérieure. Nous pouvons donc avoir une action positive sur cet élément simplement en portant notre attention sur notre respiration, en veillant à ce quelle soit le plus ample, lente et profonde possible.

Le sens associé à l’Air est le toucher ce qui nous fait comprendre que la peau puisse facilement être affectée par un déséquilibre de cet élément. Le toucher amène la personne Air à privilégier les activités nécessitant une motricité fine comme l'ordinateur, le dessin, le massage etc.

En résumé, l’Air...

• Est la relation avec l’environnement, le "JE VEUX".

• Le mot clé est adaptation.

• Est responsable de tous les mouvements dans le corps

et son mouvement propre est la vitesse.

• Son émotion ou sentiment est la satisfaction qui en déséquilibre,

devient l'insatisfaction, le désir et l'envie.

• Ses zones, systèmes et organes sont: les épaules, les bras,

les poumons, les chevilles, le coeur, les reins, la peau

et les systèmes circulatoire, lymphatique et nerveux.

• Sa glande est le thymus.

• La couleur de son centre d’énergie ou chakra est le vert.

• Son sens associé est le toucher.

• L'index et le 2e orteil sont ses terminaisons.

  • Facebook Social Icon